04.67.85.62.77

Le chronotachygraphe dans le monde du transport routier

Chaque poids lourds dépendant d’une entreprise de transport, possèdent à bord un chronotachygraphe. Cette loi a été déterminée par le Règlement Communautaire Européen n°3821/85 du 20/12/1985.

Définition du chronotachygraphe

Un chronotachygraphe est un appareil électronique installé à l’intérieur du véhicule par une personne agréé permettant d’enregistrer les temps de conduite, de pause, de coupure, de travail et de la vitesse de chaque véhicule.

Il en existe deux sortes : le chronotachygraphe analogique et le chronotachygraphe numérique.

Les données du chronotachygraphe analogique sont retranscrites sur une disque tandis que le chronotachygraphe numérique sur la carte du conducteur lui appartenant.

Il est installé à bord de tout type de véhicule de transport routier de marchandises dont le poids est supérieur à 3.5 tonnes ainsi que sur les véhicules de transports de personnes tels que les bus.

Il a pour but de contrôler afin d’éviter toute fraude pouvant entrainer des complications judiciaires.

Quelles données sont stockées par le chronotachygraphe ?

Si vous possédez un chronotachygraphe avant la date du 1er mai 2006, vous avez donc un Chronotachygraphe analogique. Celui-ci archivera les renseignements concernant le temps de conduite, de pause et de travail, si vous êtes seul ou plusieurs à conduire, le kilométrage réalisé ainsi que la vitesse.

Si vous possédez un chronotachygraphe depuis le 1er mai 2006, vous avez alors un chronotachygraphe numérique. Il enregistre les mêmes données que le chronotachygraphe analogique et les complète avec d’autres informations comme l’identité du conducteur, les différentes interventions techniques ou incidents et les références du véhicule utilisé.

Afin d’obtenir tous les éléments nécessaires à la conduite d’un chauffeur routier, il est bien entendu interdit de conduire sans disque ou sans carte.

Quel est le rôle de l’entreprise ?

L’entreprise a pour obligation de fournir à chaque conducteur des disques compatibles avec le chronotachygraphe analogique.

Vérifiez à ce qu’aucun chauffeur ne conduise un véhicule sans détenir une carte conducteur valide pour les chronotachygraphes numériques.

De plus, l’entreprise de transport doit également télécharger les informations de la carte tous les 28 jours afin d’inspecter les éventuelles anomalies ainsi que de la mémoire du chronotachygraphe tous les 90 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *