04.67.85.62.77

Comment devenir chauffeur routier ?

chauffeur-routier-joulie

Avec notre métier de transporteur, il est impossible de ne pas vous parler des différents

métiers qui nous entourent tels que les chauffeurs routiers, les exploitants, les responsables de parc ou de douane. Notre société Transport Joulié est composée de tout ce personnel à l’heure actuelle.

Aujourd’hui, nous allons consacrer cet article à la profession de chauffeur routier.

Qu’est-ce qu’un chauffeur routier et quelles sont ses missions ?

Partout dans le monde, nous sommes confrontés aux divers camions sur les routes qui sont menés par les chauffeurs routiers, allant d’un point à un autre afin de transporter la marchandise du client. Les distances de trajet sont aléatoires, pouvant être départementaux ou nationaux et d’autres sont concernés par la traversée d’un ou plusieurs pays, les obligeant à partir en déplacement.

Le chauffeur routier est missionné à cette tâche tout au long de sa carrière professionnelle.

Son rôle ne s’arrête pas là, il doit également se consacrer à la relation client, être avenant et courtois car il représente sa société, superviser les chargements et les déchargements de sa marchandise s’il y a lieu. Il veille aussi à ce que la livraison de celle-ci se déroule correctement jusqu’à son point d’arrivée afin de respecter les délais qui ont été convenus en amont.

Il est en charge de s’occuper des documents administratifs de bords, les bons de livraison et tous les papiers réglementaires.

Le chauffeur routier doit réunir toutes les compétences requises pour obtenir ce poste. Il doit avant tout respecter toutes les consignes de sécurité routière qui lui sont imposées telles que les temps de pause qui lui sont obligatoires pour sa sûreté et celle d’autrui. La vigilance et la concentration sont des éléments primaires pour cause de dangers réguliers ainsi qu’une condition physique suffisante pour affronter les heures d’un long parcours. Il doit posséder une réactivité remarquable, une bonne vision et audition. Être chauffeur routier demande une irréprochabilité au volant.

Pour finir, son camion étant son outil de travail, il se doit de l’entretenir correctement autant bien en entretien qu’en mécanique grâce à des notions de base acquises.

Quel permis doit-on passer pour accomplir le poste de chauffeur routier ?

Le chauffeur routier ne peut conduire avec un simple permis B. Il lui est obligatoire de passer un permis spécial celui du permis C (qui correspond au véhicule de plus de 3,5 tonnes) ou le permis EC (véhicule de catégorie C attelé d’une remorque de plus de 750 kg).

Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans une auto-école spécialisée dans le permis du poids-lourds et être âgé d’au minimum 21 ans.

Toutefois, le permis C (poids lourds) est obligatoire pour conduire un camion mais il n’est pas suffisant afin de pouvoir rouler à travers la France ou les autres pays. Une formation est alors impérative à suivre, qui sera adaptée à ce type de pratique. Vous avez la possibilité de choisir entre différentes formations qui vous sont proposés.

Quelle formation doit-on suivre pour réaliser le métier de chauffeur routier ?

Chaque formation de chauffeur routier est obligatoire lorsque vous possédez le permis C ou EC. La formation appelée FIMO (Formation Initiale Minimale Obligatoire) dure 4 semaines et vous permet d’acquérir les compétences nécessaires dans le domaine de la circulation et de la sécurité routière.

Il est également conseillé de compléter cette formation par un diplôme tel que :

  • BAC Pro Conducteur routier marchandises
  • CAP Conducteur routier marchandises
  • Titre professionnel de conducteur du transport routier de marchandises sur tous véhicules
  • Titre professionnel de conducteur du transport routier de marchandises sur porteur
  • Titre professionnel de conducteur livreur sur véhicule utilitaire léger

Toutefois, une formation continue à la sécurité (FCOS) est obligatoire tous les 5 ans. Cette formation est assurée par l’organisme AFT-IFTIM.

Existe-t-il des aides pour suivre cette formation ?

La formation FIMO étant assez coûteuse, il existent notamment des aides versées par divers organismes comme Pôle emploi ou bien encore le Conseil Régional. Rapprochez-vous d’eux afin de connaître les modalités nécessaires.

Où doit-on s’adresser pour une formation de chauffeur routier ? Où se former ?

Les formations sont disponibles sur toute la France dans 71 établissements différents dont 39 qui se trouvent en apprentissage comme par exemple, l’AFPA ou l’AFT-IFTIM.

Bien que le métier de chauffeur routier soit un poste qui représente un secteur d’avenir, il est toutefois indispensable de se renseigner sur les conditions de travail ainsi que les obligations qui peuvent parfois être lourdes à supporter.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *