04.67.85.62.77

Les autoroutes vont-elles subir une augmention en 2015 ?

Comme nous l’avons vu dans un précédent article sur les autoroutes, notre société Transport Joulie y est confrontée tous les jours. La question se pose donc chaque année quand à l’augmentation des péages.

À en croire Ségolène Royal, ministre de l’écologie, les tarifs d’autoroutes devraient subir un gel ou une baisse à partir de 2015. Sauf qu’il en est en fait tout autre chose… Il va bel et bien y avoir une hausse des autoroutes dès le 01 février 2015.

Pourquoi une hausse des tarifs autoroutiers ?

Nous y avons cru une fois de plus quand à la soit disant baisse ou gel des prix d’autoroutes. Malheureusement, c’était rêver, éveiller.

Un accord a été conclu entre les concessionnaires et l’État disant que les tarifs des péages peuvent être augmentés sur trois années de 1,5 %.

N’oublions pas toutefois que les concessionnaires ont beaucoup de tâches à leur charge comme la surveillance de la sécurité et l’entretien ainsi que la réalisation de nouveaux axes et des travaux de déplacement d’autoroutes ou aménagement.

De combien va s’élever la hausse autoroutière ?

Si il n’y a pas de changement, la hausse des autoroutes devrait donc s’élever à 0,57 % au 1er février 2015.

La bataille des 40 millions d’automobilistes

Suite à l’annonce de cette augmentation dès l’année qui approche à grand pas, l’association des 40 millions d’automobilistes étant affligée par la nouvelle, a décidé de réagir à celle-ci.

Pour cela, elle a établi en ligne une pétition via le site : « stopauxpeagestropchers » afin de stopper définitivement les péages hors de prix.

Si vous êtes chauffeurs, transporteurs, motards ou automobilistes, vous êtes invités à vous rendre sur ce site afin d’y signer la pétition et mettre un terme à ces augmentations exagérées.

Quelques chiffres pour prendre conscience de la réalité :

  • En 10 ans, le prix du km a augmenté de 16,4% ce qui représente 2 fois plus vite que l’inflation.
  • Une hausse de  50 % égale à une redevance de 200 millions d’euros à 300 millions dès 2013
  • Février 2014 : Une hausse des péages de 0,80 % au lieu de 1,14 % contrairement à ce qui avait été proposé
  • Une hausse comprise entre 0,35% et 1,23% sur les grands réseaux
  • Une rentabilité nette comprise entre 20% et 24% suite à  l’augmentation continue des tarifs des péages

Allons-nous croire en la fameuse volonté de la ministre concernant les autoroutes gratuites le weekend ?

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *