04.67.85.62.77

Le temps de conduite et de pause des chauffeurs routiers

Dans chaque entreprise de transport routier, des règlementations s’imposent. Le temps de pause des chauffeurs routiers en fait partie déterminé dans le règlement social européen n° 561/2006 du 15 mars 2006.

À savoir qu’il est obligatoire pour tous les conducteurs de respecter cette règle afin de ne pas être gravement sanctionnés.

Qui se retrouve concerné par cette réglementation ?

Tous les chauffeurs conduisant un véhicule de plus de 3,5 tonnes ou de plus de 9 places sont concernés, qu’il soit chargé ou à vide. Ainsi que les salariés et conducteurs indépendants de nationalité française ou européenne qui effectuent un transport pour eux-mêmes ou bien pour un tiers.

La durée moyenne du temps de conduite et de pause d’un chauffeur routier

Durée maximale de conduite continue

Le chauffeur routier doit effectuer soit une pause d’au moins 45 minutes soit une pause de 15 minutes suivie d’une seconde à 30 minutes après avoir réalisé une durée de conduite de 4 heures 30.

C’est ce qu’on appelle les temps de repos et de pause en position « lit ».

Durée maximale de conduite journalière

Le chauffeur routier a une durée de conduite limitée qui est de 9 heures mais qui peut toutefois être repoussée à 10 heures deux fois par semaine.

Durée maximale de conduite hebdomadaire

En rapport au règlement n°561/2006, la conduite hebdomadaire est limitée à 56 heures et à 90 heures lorsqu’il s’agit d’une durée de conduite de deux semaines consécutives.

Le temps de repos journalier des chauffeurs routiers

Le conducteur de poids lourds doit accomplir un repos journalier d’une durée minimale de 11 heures sur une journée de 24 heures.

Il peut néanmoins réduire sont temps de repos à 9 heures à la condition de ne pas dépasser de 3 fois par semaine.

Le repos journalier peut également être partagé en une période de 3 heures minimum suivie par une période de 9 heures minimum dans les 24 heures.

Le temps de repos hebdomadaire

Les chauffeurs doivent effectuer un temps de pause de 45 heures consécutives au-delà de 6 périodes de 24 heures.

Tous conducteurs de poids lourds se doivent d’honorer ses règles sous peine d’être verbalisés et pénalisés par une forte amende.

N’oublions pas également tous les accidents de poids lourds qui ont pour cause la fatigue et notamment les temps de pause non respectées.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Champs obligatoires *